L’ Histoire dans Les séquestrés d’Altona de Jean-Paul Sartre

this article has been read 130 times    0 user(s) have rated this article

Author: administrator

17/2/2015 10:01 AM

L’ Histoire dans Les séquestrés d’Altona de Jean-Paul Sartre


 
Dr.Thakaa Muttib Hussein
Dr.Férial Saleh Omar

Jean-Paul Sartre est la figure principale de l’existentialisme au XXe siècle et spécialement à partir des années cinquante. En partant du travail dans les lycées dans les années trente comme professeur de philosophie, passant par la guerre qui l’obligeait à rester comme témoin passif jusqu’à de l’après guerre avec la naissance de l’existentialisme, Sartre déploie tous ses efforts pour une référence intellectuelle majeure sur tous les fronts: littéraire, philosophique et politique. Dans tous ses livres Sartre aborde le statut de la littérature des idées et de l’écrivain dans la société. Il apparait comme un réactionnaire qui cherche à « régler ses comptes avec le milieu bourgeois dans lequel il a été élevé »1. Ses pièces de l’inspiration politiques suivent la guerre pour enregistrer les dégâts de la guerre vers la fin des années cinquante. La France a bien vécu à l’ombre des trahisons des principes de la révolution française qui insistait sur Liberté, Egalité et Fraternité. À cette devise on a substitue la formule « Travail, Famille, Patrie» pour devenir, comme on dit, socle de la « Révolution nationale ». Mais, l’annonce du maréchal Philippe Pétain, le chef d’état français durant les années quarante d’ « entrer dans la voie de la collaboration avec l’Allemagne » a conduit le pays à ne plus maintenir d’un semblant de souveraineté française à cause des compromissions honteuses, soumissions aux exigences de l’occupant et des invasions de la zone sud par l’armée allemande après l’armistice signé par le maréchal Pétain en juin 1940.



Download File




   

More News





Readers Comments



Site Search

Custom Google Search

Journals

Visitors

Last Updated

Picture Gallery